Gérard Poulet

Gérard Poulet pour le Palais des DégustateursFils du violoniste et chef d’orchestre Gaston Poulet, Gérard a un passé d’enfant prodige : Premier Prix à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à douze ans, Premier Grand Prix du Concours Paganini à Gênes à dix-huit ans.

Tout en continuant à bénéficier de l’enseignement de maîtres tels que Zino Francescatti, Yehudi Menuhin, Nathan Milstein et surtout Henryk Szeryng, qui le considèrera comme héritier spirituel, Gérard Poulet donne alors de très nombreux concerts et sa carrière s’étend rapidement au monde entier, jouant avec les plus grands orchestres, et participant chaque année aux saisons musicales et festivals les plus prestigieux. Il mène une carrière internationale qui le conduit régulièrement aux quatre coins du monde.

Il n’en est pas moins un des plus grands pédagogues de notre temps. Outre des master-classes qu’il donne dans le monde entier, Gérard Poulet enseigne dans les plus grandes institutions de Vienne, de Pékin, de Paris et de Tokyo.

Enfin, Gérard Poulet a effectué de très nombreux enregistrements pour différents labels, en soliste, avec orchestre et en musique de chambre. En 1997, il enregistre les Sonates et Partitas pour violon seul de Jean-Sébastien Bach, l’un des succès artistiques, médiatiques et discographiques les plus exceptionnels de ces dernières années.

Pour le Palais des Dégustateurs, il a enregistré :
Les Sonates pour violon et piano de Ravel, Poulenc et Debussy, avec Christian Ivaldi, en janvier et mai 2013, au Couvent des Jacobins
Les Sonates pour violon et piano de Magnard et Franck, avec Jean-Claude Vanden Eynden, en décembre 2013, au Clos de Tart
Les Trios avec piano de Brahms, avec Jacques Rouvier et Alain Meunier, en janvier et février 2014, au Couvent des Jacobin
Les Sonates et les Romances pour violon et piano de Schumann, avec Jean-Claude Vanden Eynden, en novembre 2014, au Clos de Tart
Les Trios avec piano de Schubert, avec Jacques Rouvier et Alain Meunier, en janvier 2015, au Couvent des Jacobins
Les Sonates pour piano et violon K. 380 et 526 de Mozart, avec Robert Levin, en mars et mai 2015, à la Goillotte du Domaine de la Romanée-Conti. Dans cet enregistrement figurent également tous les fragments pour violon et piano laissés inachevés par Mozart, complétés par Robert Levin.

Ses enregistrements en projet pour le Palais des Dégustateurs :
Les Trios de Magnard et Beethoven (Archiduc), avec Jean-Claude Vanden Eynden et Alain Meunier, en janvier 2016, au Couvent des Jacobins